Les langues de nos ancêtres #1 : Le normand

Il y a quelques temps, j’ai décidé d’écrire une série d’articles sur les langues que parlaient nos ancêtres; car oui, en France, il fut un temps, ce n’est pas le français que l’on parlait au quotidien !

Et on va commencer cette série par…

Le Normand

ça peut paraître étonnant, car au vu de ma généalogie, j’aurais pu commencer plutôt par le breton. Mais bon. Je vous en parlerai dans un prochain épisode !

Si je vous parle de cette langue aujourd’hui, c’est parce que j’ai découvert il y a peu que j’avais des ancêtres normands, plus précisément de Caen (voir cet article). Alors à bas la baston pour le Mont-Saint-Mich’ !

mont saint mich

Bref, du coup, j’ai voulu me pencher sur cette langue relativement inconnue; car c’est vrai, honnêtement, qui connait… le Normand? Pas grand monde !

Donc c’est partie pour une petite entrée en matière…

Le normand (normaund en normand) est une langue d’Oïl. Comme vous le savez peut-être, la France se divise en deux aires linguistiques principales : les langues d’Oïl, au nord, et les langues d’Oc (ou Occitan), au Sud. A cela s’ajoutent des langues indépendantes : le breton, le basque, le corse…

Le normand est parlé, vous vous en douterez, en Normandie, mais également sur les îles Anglo-Normandes (Jersey, Guernesey). Il est reconnu comme langue régionale à Jersey (mais pas comme langue officielle), où l’on retrouve le jersiais, un dialecte normand parlé par environ 2 000 personnes.

Langue_normande
Aire linguistique du normand

Le normand a, comme le français, une base latine. Cependant, on doit également le normand à l’invasion des Vikings en Normandie au VIII – IXe siècle. A leur arrivée, ils adoptèrent un langage d’Oïl : le normand. La Normandie tient d’ailleurs son nom des envahisseurs vikings.

astérix vikings
Les Gau… les Gaugau… les Gaulois !!!

question Le Saviez-vous?

Autrefois, le terme « Normands » était employé pour qualifier les Vikings. En effet, en vieux norrois, Norðmann signifiait « homme du nord ».

 

Héritage linguistique

Les Vikings nous on apporté du vocabulaire par l’intermédiaire du normand, dont beaucoup de termes maritimes, étant donné que les Vikings étaient un peuple de la mer : bitte, flotte, hauban, girouette, vague, carlingue…

Certains mots sont aussi passés par le normand et ont subi une transformation avant d’arriver jusqu’à nous :

tableau normand

Tous ces mots proviennent du vieux norrois, une langue scandinave aujourd’hui éteinte.

On retrouve aussi cet héritage dans les noms de villes finissant par -fleur (Honfleur, Harfleur…). En effet, le suffixe -fleur vient du norrois « floï » et du vieil anglais flēot, qui signifie « estuaire, fleuve côtier, rivière se jetant dans la mer ».

Le terme búð / bóð, qui signifie « cabane, habitation, chaumière », va donner le suffixe « beuf » et se retrouver dans des noms de ville, comme dans Elbeuf.

Enfin, saviez-vous que certains mots anglais étaient issus du normand? Cela s’est produit suite à la Conquête normande de l’Angleterre par Guillaume Le Conquérant en 1066 !

Et en effet, on peut voir que la similitude entre les mots est frappante :

tableau anglais

Voilà, j’espère que je ne vous ai pas trop paumé en route avec ces histoires de langue et de vieux norrois !

(bref, j’suis une viking, d’où cette grande taille, cette carrure impressionnante et cette blondeur… haha !)

Le statut actuel du Normand ?

Le normand est considérée par l’UNESCO comme une langue « sérieusement en danger ». Selon l’institution, cela signifie que « la langue est parlée par les grands-parents ; alors que la génération des parents peut la comprendre, ils ne la parlent pas entre eux ou avec les enfants ».

Pour le normand, en effet, c’est très critique : il est très peu enseigné, et seules quelques rares associations se battent pour la sauvegarde de la langue. Pour le nombre de locuteurs, certains l’estiment à 20 000, d’autres encore à 50 000, mais ces chiffres reste très approximatifs.

 

Pour finir cet article, quelques phrases et mots en normand :

A tantôt : à cet après-midi / à tout à l’heure

Ch’est dreit cha! : c’est tout à fait ça, tout à fait juste

Tei itou : toi aussi

Eun qùenâle : un enfant

I coumenchait à ête charjaé à drié : il commençait à être passablement enivré (cette dernière phrase m’a bien fait rire, j’étais obligée de la mettre)

 

Sources :

Photo de couverture : http://one360.eu/blog/archives/42068

Icône point d’interrogation : E.g.: Icon made by Freepik from http://www.flaticon.com

Images Mont-Saint-Michel : https://www.paperblog.fr/6830207/le-mont-saint-michel-normand-ou-breton/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Normand

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jersiais

https://fr.wiktionary.org/wiki/Annexe:Mots_fran%C3%A7ais_d%E2%80%99origine_scandinave

http://www.histoire-normandie.fr/le-duche-de-normandie/les-vikings-et-la-naissance-de-la-normandie

http://magene.pagesperso-orange.fr/secrets.html

http://magene.pagesperso-orange.fr/secrets2.html

https://fr.wikipedia.org/wiki/Toponymie_normande

http://hagdik.fr/les-vikings-en-normandie-le-norrois-dans-la-langue-normande/

https://www.ouest-france.fr/culture/livres/le-normand-une-langue-en-grand-danger-4225883

 

Justine 🖋


2 réflexions sur “Les langues de nos ancêtres #1 : Le normand

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s