À la recherche d’Aline

J’ai trouvé ! Enfin, j’ai trouvé ! Après avoir fouiné partout, élaboré des scénarios, retourné les choses dans ma tête, j’ai enfin trouvé ! quoi me direz vous ? Pas le Graal, non, mais pour moi c’est presque pareil. J’étais en quête de réponses sur Aline, mon arrière-grand-mère paternelle et je les ai partiellement trouvées. Notamment sa date et son lieu de décès. Cela peut paraître bizarre pour tout un chacun de se réjouir de ce genre d’infos mais je sais que mes amis généalogistes me comprendront…je vais ici vous livrer mon parcours de recherche qui m’a permis d’avoir ces réponses.
Commençons par le début : Aline Jeanne Marie Le Hégarat naît à Paimpol dans les Côtes-du-Nord (devenues depuis Côtes-d’Armor) le 27 juillet 1876 dans une famille aisée; une famille d’armateurs dont j’ai déjà eu l’occasion de parler sur mon blog. Elle a un an lorsque sa mère, Madeleine Thomas, décède. Son père, Alain Le Hégarat se remarie quelques années plus tard. Tout cela je l’ai trouvé lors de mes séjours dans les Côtes-d’Armor aux archives de Saint-Brieuc en partant de l’acte de naissance de mon grand-père que j’étais allé chercher à la mairie de Paimpol.
Le 15 mars 1899, Aline épouse Charles Marie Quemper, Maître au cabotage (cabotage : acheminement de marchandises ou de passagers sur une courte distance) et met au monde 3 enfants, tous nés à Paimpol : Charles Alain Yves, mon grand père né en 1900, Madeleine Yvonne née en 1903, puis Louise Yvonne née en 1906; enfin je l’ignorais encore mais j’allais découvrir par la suite qu’en fait de 3 enfants ils en eurent 4.
 
Après 1906, je perd la trace de cette famille; ils ne sont ni dans les recensements ni dans les registres d’état civil de Paimpol; me reste le registre matricule de Charles Marie, l’époux d’Aline pour trouver des infos. Sur son matricule, il est indiqué qu’il est décédé à Brest en mars 1916 de la tuberculose. Me voici donc partie surfer sur les archives en ligne du Finistère. Je commence par consulter les tables décennales des décès et là, je trouve bien un Charles Marie Quemper, mais aussi une petite Marguerite Anna Georgette Quemper décédée à Brest en 1915. Ah ? je file vérifier son acte de décès illico pour voir si il s’agit d’un enfant du couple. Eh oui, malheureusement c’est bien leur petite fille qui n’a vécu que 10 mois. Donc le couple a bien eu 4 enfants et non 3 comme je le pensais.
Et là, je perd la trace d’Aline. A 40 ans, sans mari, sans travail et avec ses enfants que peut-elle bien faire ? rester à Brest où elle n’a pas d’attache vu qu’elle a suivi son mari pour le travail, retourner à Paimpol, sa ville natale ou partir ailleurs. Aucune trace d’elle à Brest après 1916, ni aucune non plus à Paimpol où pourtant toute sa famille y est enterrée…la tournée des cimetières ça fait aussi partie du job de généalogiste en herbe !
Me voilà bel et bien bloquée…jusqu’à ce que je me rappelle qu’une de ses filles, Louise, a vécu très longtemps en Belgique. Elle est morte dans les années 1970, elle m’a vue lorsque j’étais toute petite. Je vais essayer cette piste. Sur internet je trouve les registres de l’immigration en Belgique, et plus particulièrement à Anvers entre 1916 et 1930 ! presque tout est en flamand, normal, mais pour moi c’est pas drôle du tout. Puis, Bingo !! je met la main sur Aline et sa fille. Je trouve leur numéro de dossier, je consulte les (longs) registres et je découvre une mine d’or : pas moins de 17 documents, certains avec des photos qui concernent Aline et sa fille Louise. Grace à google traduction j’arrive à comprendre certains mots. Ces documents concernent les années allant de 1928 à 1932. Je trouve aussi qu’Aline, son mari, ses enfants et d’autres membres de la famille avaient déjà fait un séjour à Anvers en 1916. Pour quelle raison, je ne sais pas ! bref, ce qui m’intéresse là c’est la période 1928-1932.

Aline a eu une autorisation de séjour à Anvers de 4 mois en 1928. Elle a 50 ans. Sur cette autorisation je découvre qu’elle est domiciliée à Neuilly-sur-Seine près du jardin d’acclimatation. Oups, mais c’est pas loin de chez moi en plus ! Donc elle habitait à Neuilly en 1928; enfin cela ne me dit pas où et quand elle est décédée même si l’étau se resserre.

 

Je trouve également un titre de séjour de sa fille Louise daté de 1927 puis 1932 pour Anvers. Sur celui de 1932 est indiqué le nom de ses parents et en face d’Aline le Hégarat le terme « overleden » qui veut dire décédé.

Maintenant je sais qu’Aline est décédée entre 1928 (date de son séjour à Anvers) et 1932 (date du séjour de sa fille). Vu qu’elle demeurait à Neuilly-sur-Seine en 1928, je me dit qu’elle doit y être décédée; je vérifie dans les registres d’état civil des hauts de seine…rien ! peut-être qu’elle est décédée à Paris vu que sur le titre de séjour de sa fille l’adresse était rue des belles feuilles à Paris 16 ème. Allez hop je file sur le site des archives de Paris…et là, et là ! oui ça y est je la trouve : Aline Jeanne Marie Le Hégarat décédée le 30 décembre 1930 à Paris 16 ème. Par contre, j’ai reçu son acte de décès par courrier après en avoir fait la demande sur le site de la mairie de Paris il y a quelques jours et elle est décédée à son domicile de Neuilly près du jardin d’acclimatation. Alors pourquoi est-elle déclarée décédée à Paris 16 ème ? peut-être parce que en 1929, une partie du Bois de Boulogne et le jardin d’acclimatation ont été rattachés à Paris. Vu que sa rue était limitrophe il y a peut-être eu confusion.

C’est émouvant car vraiment je n’habite pas loin, à moins de 8 kilomètres; je l’imaginais en Bretagne ou en Belgique, je n’aurais jamais pensé qu’elle avait vécu si proche de moi. Comme quoi les recherches généalogiques apportent leur lot de surprise…je peux maintenant dire à Aline « tu m’as bien donné du fil à retordre mais je t’ai enfin trouvé ! ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s