À la mode du Trégor-Goëlo : Les costumes du petit breton


EXPOSITION A LA MODE DU TRÉGOR-GOËLO
À Paimpol, à La Halle du samedi 09 juillet 2016 au dimanche 18 septembre 2016.

Pendant nos vacances en Bretagne, nous avons eu l’occasion d’aller voir cette superbe exposition sur les costumes bretons finement brodés et portés de la naissance jusqu’à la fin de vie. Ici, nous allons nous concentrer sur l’enfance !

Les costumes de l’enfance

Le baptême

C’est l’entrée officielle de l’enfant dans la communauté chrétienne. Jusqu’aux années 1950, il a lieu le jour ou le lendemain de la naissance (au cas où l’enfant meurt prématurément). Le bébé est vêtu d’une robe longue blanche (garçons et filles), souvent dans la famille depuis plusieurs générations. En tulle, en linon, en mousseline ou en batiste, elle est garnie de nombreux plis “religieuse” (plis horizontaux généralement dans le bas d’une jupe ou d’un jupon), de broderies et de jours;
Assorti à la robe : l’enfant porte un béguin (coiffe pour enfants), avec dentelles et ruban de soie de couleur crème qui recouvre un bonnet de coton blanc, et de petits chaussons en dentelle.

L’hiver, on rajoute un manteau de baptême de couleur crème, brodé.

Photo : © Justine Le Mée
La petite enfance

Pendant sa grossesse, une future mère va fabriquer le trousseau de son enfant.
Les vêtements sont communs aux deux sexes jusqu’à l’âge  de 4 ans.
Ils sont en linon, piqué de coton, nansouk (sorte de mousseline), percale et flanelle.
Les bébés sont couverts de 3 épaisseurs de chemises, de brassières et de couches, emmaillotés dans un lange jusque le 11ème mois (on pensait qu’ainsi les jambes des enfants ne seraient pas arquées).
Les bavoirs blancs ou de couleur pastel sont noués autour du cou et fixés aux vêtements par une broche.
Le bonnet est porté constamment jusqu’au début du 20ème siècle.
A partir de 4 ou 5 ans, le garçon porte la culotte et on lui coupe les cheveux.

Photo : © Justine Le Mée

 


L’enfant et l’école

A la fin du 19ème siècle, l’école devient obligatoire et les garçons et les filles de 6 à 12 ans fréquentent l’école communale.
Les garçons portent d’épaisses culottes de velours, courtes en été, longues en hiver, des pulls en laine et de grosses chaussettes. Par-dessus, la blouse, grise ou noire, constitue un uniforme et protégé du froid.
Ils portent des chaussons et des sabots ferrés au pied. Pour les plus aisés, ce sont des bottines de cuir ou des chaussures à semelle de bois.
Les filles portent des robes en coton en été et en lainage l’hiver, avec de longues chaussettes de laine et des sabots sculptés. Certaines sont en chaussures. Un sarrau noir gansé de rouge ou gris protège la robe.

Un « capuchon » en toile caoutchoutée complète la panoplie pour les garçons et les filles.

Vêtements de communion

Il y a 3 communions :
    •    La petite communion, vers 7-8 ans : les filles sont en blanc avec une couronne de fleurs et les garçons en chemisette et culotte courte.
    •     La grande communion ou communion solennelle à 12 ans.
    •     La troisième communion, l’année suivante.

 

 

 

Les tenues de communion sont identiques de la fin du 19ème siècle au milieu du 20ème siècle.
Photo : © Justine Le Mée

 

 

 

Pour les garçons :

  •     Costume en drap de laine gris ou noir ou en tenue de marin, avec un brassard sur le bras gauche, gants blancs, missel et chapelet.
  •     Chemise blanche avec un nœud papillon blanc, une cravate ou une lavallière. Par dessus : un petit gilet blanc sans manches.
  •     Chaussures de cuir noir ou bottines lacées.
  • Parfois en tenue de marin : pantalon de toile blanche, vareuse bleu marine, avec col à rayures blanches ou alors les couleurs de la tenue.

 

 

Pour les filles :

    •     Grande robe blanche à manches longues, au col montant ou col Claudine, en organdi, en tulle ou en mousseline, avec des plis “religieuse” (plis horizontaux) qui se porte sur un fond de robe blanc, souvent en coton ;
    •     Aumônière attachée à une large ceinture ;
    •     Un voile de tulle ou de mousseline accroché sur un diadème, sur une couronne de fleurs ou sur un bonnet ;
    •     Gants et chaussettes blancs.

 

À suivre : Les costumes de mariage

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s