#ChallengeAZ : E comme…Enfant naturel

On m’a toujours dit que Louis OLIVIER, mon arrière-grand-père paternel (sosa 10) était un enfant de l’Assistance publique mais sans avoir la moindre preuve concrète. On pensait dans la famille que c’était un enfant abandonné; eh bien il n’en est rien, enfin pas dans le sens d’un abandon voulu.…

 
 
 
 
9 février 1895, 8 heures du matin : Marie-Yvonne OLIVIER, cigarière à la manufacture des tabacs de Morlaix, vient de décéder à l’âge de 48 ans.

P’tit Louis, 6 ans, vient de perdre sa maman…mais il n’est pas le seul : Marie-Françoise, 22 ans, Jean-Marie, 21 ans ainsi que Louis- Marie, 18 ans, pleurent eux aussi leur maman; oui, sauf que eux sont grands et déjà indépendants et que lui n’a que 6 ans; à part lui, il ne reste que Louis-Marie à la maison; et lui bah…..il est ce que l’on appelle vulgairement un bâtard, un enfant illégitime : il porte le nom de sa mère, OLIVIER, tandis que les 3 autres portent le nom de LE MOAL, le nom de leur papa, décédé en 1880…en effet, Marie-Yvonne est veuve depuis 9 ans lorsqu’elle donne naissance à mon arrière-grand-père, Louis OLIVIER
 
 
 
Je ne sais rien de son géniteur, certainement un gars de la manu, issu du même milieu ouvrier qu’elle…si elle avait été domestique ça aurait pu être le maître de la maison mais là ce n‘est pas le cas. 
 
Enfant naturel et maintenant orphelin, le p’tit Louis est placé en dépôt à Paris aux « enfants assistés de la Seine » au mois de juillet suivant, soit 5 mois après la mort de sa maman. A priori aucune personne dans son entourage, n’a pu le prendre en charge . Sa sœur qui avait 22 ans ou son frère auraient peut-être pu le garder avec eux, mais ils n’ont peut-être pas apprécié d’avoir un bâtard dans la famille.
 
Adulte, Louis se maria avec Marie-Yvonne Le LAY, une bretonne, et eut de nombreux enfants dont ma grand-mère, Marguerite OLIVIER née à Plougonven en 1920.
 
 
Enfin, le voile est levé sur la naissance de Louis OLIVIER; la généalogie m’a aidé à me rapprocher de la vérité..on sait maintenant que sa maman ne l’a pas abandonné. Pour nous, les descendants c’était important de le savoir…
 
 
 
Texte : Agnès Quemper
 
 
Sources : Archives départementales du Finistère; Association “Le fil d’Ariane” (merci à Patrick qui m’a bien aidé dans mes recherches); http://canadp-archivesenligne.paris.fr

6 réflexions au sujet de « #ChallengeAZ : E comme…Enfant naturel »

  1. Pas facile d'être un enfant naturel ! heureusement que les temps changent! Je n'ai jamais rencontré les termes spurius ou spuria ou alors cela n'a pas fait tilt !Mes recherches sont exclusivement bretonnes, je vais donc être plus vigilante.Bonne soirée Agnès

    J'aime

  2. Oui effectivement, heureusement que les moeurs ont évolué ! ce devait être terrible à l'époque. J'ai trouvé le terme de « spuria » dans un article appelé « Les enfants illégitimes » de Louis Le Guennec qui date de 1931; sur le site Wikisource. Merci ! bonne journée

    J'aime

  3. J'ai trouvé récemment dans un dépouillement la mention « fille naturelle & légitime » pour une enfant née dans le mariage … ce qui est somme toute logique car à l'époque tous les enfants (légitimes ou non) étaient bien conçus naturellement!

    J'aime

  4. Vous faites bien de le souligner ! effectivement, dans les périodes anterieures à la révolution, sur les actes de baptêmes, on pouvait trouver ce genre d'annotation : « fille naturelle et légitime ». Autrefois cette formule était appliquée aux enfants nés dans le mariage. Naturel voulait dire : enfant né de ses parents par la nature, et s'employait par opposition au terme : adoptif. C'est ensuite que le terme « enfant naturel » a pris un sens péjoratif !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s